Soignants en souffrance : la vulnérabilité des professionnels de la santé face à la dureté de leur métier

Les soignants aussi souffrent ! Et les difficultés liées aux conditions de travail ne cessent de s’accroître. Il y a encore beaucoup à faire à ce sujet …

La Maison de vie telle que nous la pensons accorde une importance toute particulière au soin de ceux qui soignent.

https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/soignants-en-souffrance-la

Lundi 18 septembre : Réunion du Collectif National des Maisons de Vie

La prochaine réunion du collectif aura lieu le Lundi 18 septembre 2017 (Paris)

Collectif National des Maisons de Vie : Accueil Répit Accompagnement (A.R.A) : https://www.facebook.com/CNDMV/

Une trentaine de projets sont en cours sur le territoire national pour améliorer l’accompagnement de la Vie jusqu’au bout et offrir des alternatives de répit

 

Bravo et merci à tous !

L’association « S’unir pour mieux vous soutenir » : un projet de Maison de Vie à Perpignan

A l’heure actuelle, une trentaine de projets de création de Maison de Vie existent en France ! Nous sommes heureux de vous partager celui de l’association « S’unir pour mieux vous soutenir ».

Article – S’unir pour mieux vous soutenir – Journal Catalan

L’association a réalisé un clip visant à soutenir le projet. Le voici :

Mon chemin je le choisis : Clip officiel – Association « S’unir pour mieux vous soutenir » : https://www.youtube.com/watch?v=Tz0_SZIn21A

Le répit : du respect à l’instauration d’un moment de détente

Le Professeur Thierry Marmet est professeur associé de médecine palliative à l’Université de Toulouse III et membre d’honneur de l’association L’Oustal Mariposa, porteuse d’un projet de Maison de Vie également.

 

Nous sommes heureux de partager un article qui a trait au répit,  présenté sur le site de l’association.

https://www.loustalmariposa.com/membres-d-honneur

 

Et Les Mistrals Gagnants: Magnifique film d’Anne-Dauphine Julliand

Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie. 

Avec beaucoup de sérénité et d’amour ces cinq petits bouts d’Homme nous montrent le chemin du bonheur.

Un film à hauteur d’enfant, sur la vie tout simplement.Résultat de recherche d'images pour "et les mistrals gagnants"

Pour visualiser le film sur Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=ET3WJM-6Fzw

La mort c’est juste une marche : un film à voir absolument! 

http://www.ktotv.com/video/00105510/la-mort-c-est-juste-une-marche

Comment aujourd’hui, dans notre société, oser parler de la mort ? Combien de personnes gravement malades, trop âgées, épuisées par leur existence préfèrent, plutôt que d’être un poids, un fardeau pour leurs proches, accélérer le temps qu’il leur reste à vivre pour mourir ? Le film que Géraud Burin des Roziers nous propose prétend montrer tout le contraire. Chacun est utile en son heure et ces derniers moments de l’existence sont un trésor à partager. Des pépites d’éternité pour celui qui part, comme pour ceux qui restent. Alors comment mourir vivant ? Ce film est un hymne à la vie. Il y est question d’amour, de reconnaissance, de partage, d’accomplissement. Alors qu’il sait qu’il va mourir dana les heures qui suivent, Tanguy, 13 ans, confie à son père « Papa, il n’y a pas deux vies: une sur terre et une au ciel. Il n’y en qu’une. C’est la même. La mort, c’est juste une marche. » UNE COPRODUCTION KTO/ LIGNE DE FRONT 2016